Outre l’évolution potentiel du coût des énergies primaires et transformées (électricité), votre transition énergétique doit être pensée dans la perspective d’évolution des taxes sur la consommation finale d’énergies et des contributions aux efforts de développement des énergies renouvelables.

Direct ou caché, l’arsenal de taxes et contributions est déjà lourd pour les consommateurs et il le sera toujours plus pour répondre aux objectifs européens et nationaux.

Quotas d’Emissions de Gaz à Effet de Serre (EUA) :

Le dispositif européen de quotas d’émissions de gaz à effet de serre concerne la grande industrie et la production d’électricité.

Impact CO2 (UEA) sur l'électricitéS’il est admis qu’il fonctionne mal actuellement (sur-allocation), il ne faut pas douter de la capacité de l’UE à le transformer pour le rendre plus contraignant dans l’optique du facteur 4 de 2050, donc apte à renchérir le prix du CO2 afin de substituer les énergies renouvelables aux énergies fossiles, donc à rendre économiquement viables et rentables la production de ces énergies.

Les producteurs d’électricité « carbonée » répercutent le coût du CO2 dans le prix de marché, les consommateurs doivent prendre conscience que la charge carbone de leurs besoins sera grandissante et pourrait représenter de 10 à 30 €/MWh d’ici à 2030.

On peut aussi le voir comme une manière de subventionner la consommation d’énergies fossiles des centrales à gaz ou charbon, des majors européens…

-> Penser à autoproduire proprement ?

TICFE (ex CSPE) : Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d’Electricité

L’historique CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité) couvrant le tarif social de l’électricité, les surcoûts de production dans les ZNI et les surcoûts liés aux obligations d’achat pour la production d’énergie électrique renouvelable ; vient de migrer vers la TICFE.

Depuis des années, l’évolution de la CSPE (hausse annuelle plafonnée à 3 €/MWh/an) ne suffit pas à couvrir l’intégralité des charges du service public de l’électricité. Des rattrapages sont encore à prévoir et les charges continuent à augmenter.

Rq : pour les consommateurs allemands, la taxe EEG l’équivalent de la TICFE/CSPE est près de trois fois supérieure à 63,5 €/MWh, reflet d’un parc EnR (éolien et photovoltaïque) considérablement plus important qu’en France.


Si l’Etat ne procède pas à une révision des modalités de compensation, la TICFE pourrait atteindre 30 €/MWh d’ici quelques années. La réflexion est lancée, elle viserait à faire supporter une partie de ces charges aux autres énergies fossiles (gaz et produits pétroliers).

-> Penser à autoproduire une partie de vos besoins électriques ?

TICGN : Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel

TICGNLa France, à travers la Loi de Transition Energétique, a décidé de porter « administrativement » le prix du CO2 de nos taxes (TIC) de 22 €/tCO2 (référence 2016) à 56 €/tCO2 en 2020 pour progressivement atteindre les 100 €/tCO2 en 2030.

Pour le gaz naturel, l’impact de l’évolution administrée du prix du CO2 se traduira pour la TICGN par des hausses très significatives, en 2020 elle devrait atteindre 10,5 €/MWh PCS puis 18,5 €/MWh PCS en 2030.

-> Penser à produire alternativement vos besoins thermiques avec des énergies renouvelables ?

 C2E : Certificats d’Economie d’Energie

C2ELe dispositif des certificats d’économie d’énergie oblige les vendeurs, sur des périodes triennales, à faire réaliser des économies d’énergie à leurs clients domestiques, tertiaires ou collectivités.

L’Etat continuera de durcir les obligations faites aux vendeurs d’énergie tout comme les conditions d’obtention des C2E.
En pratique les fournisseurs de gaz, d’électricité, de chaleur ou de produits pétroliers subissent des coûts de développement de ces économies d’énergie ou d’achat simple de « cumac »… et les répercutent fatalement à leurs clients domestiques, tertiaires ou collectivités.

-> Penser à produire alternativement vos besoins thermique et électrique ?

Deux conclusions s’imposent :

- Consommer moins pour éviter les différentes taxes -> Efficacité Energétique
- Penser à produire vos besoins électriques et thermiques avec les Energies Renouvelables pour éviter approvisionnement, logistique et taxes